Une femme hétérosexuelle moderne réagit!

View previous topic View next topic Go down

Une femme hétérosexuelle moderne réagit!

Post  Admin on Fri Sep 15, 2017 12:43 am

Par Stanley Collymore

Comment avez-vous pu être si négligé, même si je n'essayais même pas de m'embrasser lorsque, bien évidemment, j'avais prévu, en secret, oui, désespérément, et plutôt sérieusement, je ne suis pas d'accord avec le second esprit, vous l'avez voulu?

D'accord, j'avoue volontiers que je comprends en toute sécurité que vous vous comportiez scrupuleusement comme le monsieur consommé et fondé de principes que vous êtes évidemment et que vous voulez bien me communiquer que vous l'étiez.

Mais même si, vous ne pouviez certainement pas ignorer mon langage corporel apparent lorsque j'étais seul avec vous, combien j'étais désespérément enthousiaste pour vous de faire, eh bien, ce que n'importe quel homme à sang-froid juxtaposait avec une femme horriblement excitée dans Sa présence et, heureusement, pour elle avec lui dans les bonnes circonstances, ce que nous avons bien fait, on s'attend généralement à ce qu'il fasse.

Donc, votre circonspection galante concernant moi était totalement inutile, vous voyez. Car je suis tout à fait sans équivoque une femme moderne, dynamique et passionnée en totalité - pas un de ces clones britanniques manifestement métropolitains sans genre et sans caractère pour les femmes - qui comprend donc pleinement et accepte pleinement son rôle de genre et sa sexualité, est totalement et sans remords à la fois avec les deux et, en conséquence, je n'aurai aucune contradiction ou aucune réserve, compte tenu de la moitié de la chance de le faire, je l'avoue volontairement, de l'exprimer et de les exploiter pleinement, si possible, avec le bon homme, qui, dans ce cas, l'instance vous appartient tout simplement!

Donc, avoir définitivement, de façon sincère et directe, ma compétence sexuelle personnelle et non adulterée, qu'est-ce que vous êtes maintenant, mon amant potentiel, va-t-il faire à ce sujet cette fois-ci?

Du London métropolitain à travers tout le Royaume-Uni, le fléau troublant du Dykeism sans genre et du Queerism blesse calamiteusement le paysage fortement menacé de la sexualité hétérosexuelle normale de toutes les manières imaginables.

Un ennemi socialement non seulement dans le corps politique, la gouvernance et les différents appareils de droit et de l'ordre de notre pays universellement parmi eux, mais aussi de façon pernicieuse et progressive avec son mantra déployé de manière concertée, impitoyablement utilisé et proselitisé, contaminant de manière flagrante l'environnement scolaire du Royaume-Uni et en conséquence, les esprits de millions d'écoliers britanniques impressionnants, extrêmement vulnérables et incontestablement impressionnables.

Mais, pour tout cela, ce système superficiellement réussi mais tout à fait répandu de l'endoctrinement coercitif déterminé et dommageable qui, sans surprise, malgré sa nature nocive, incroyablement incontestablement, ne s'inscrit pas avec la pléthore d'aficionateurs impensables, insensés et télévisés de la Reality-TV une sorte de chose au sein de la société britannique, et est également autorisé à continuer à être incontesté, même par des parents habituellement sensibles et intelligents de ces mêmes enfants en voie de disparition, craignant d'exprimer leurs préoccupations logiques sur la manière dont la Grande-Bretagne se développe malheureusement socialement au cas où ils sont fâcheusement ou arrondi avec désistement et frauduleusement dans cet environnement peu répugné et scrupuleusement conçu d'une intolérance hostile virulemment dénoncée comme homophobe, c'est dire au moins une parodie monumentale de tout ce qui est sain ou conscient.

Pour quel idiot ces idiots peuvent-ils être obtenus? Comme ce mot surutilisé strictement et étymologiquement ne signifie absolument rien et ne devrait même pas exister. Pour la genèse de ses deux parties saillantes: l'homo et la phobie, tous deux d'origine latine et grecque, et avec des significations identiques dans ces deux langues, sont distinctement d'une perspective étymologique, érudite et savante sans ambiguïté claire; avec l'homo représentant l'humanité ou essentiellement l'humanité et la phobie, indiscutablement, une «peur irrationnelle». Alors, comment est-il concevable, alors, que quiconque se reconnaisse être un être humain, on accuse plutôt ridiculement un autre être humain, sexuellement divertissant et prosternant intentionnellement «une peur irrationnelle» de quelqu'un de leur propre espèce, à savoir un autre être humain étant? Ce serait aussi ridicule que certains idiots semblables accusant une personne noire d'être Blackphobic ou un individu blanc comme Whitephobic parce que l'un de ces deux exemples donnés osait critiquer la conduite sexuellement déviante des membres de leur propre race spécifique.

Il ne s'ajoute ni ne comporte aucun discernement logique en ce qui concerne quiconque possède un cerveau fonctionnel dans sa tête, et de plus en plus est totalement dépourvu du bon sens. Mais cela a-t-il dit, qui pourrait réellement avoir accusé ces Dykes et Queers prospétenalistes de posséder une telle chose? Et bien que ce soit sans aucun doute une bataille difficile pour tous les hétérosexuels authentiques là-bas, des deux genres naturels, conventionnels et maintenant désavantagés, à travers la longueur et la largeur de la Grande-Bretagne, tout ce que je dirai est de garder votre fantaisie, soit à votre religion ou à votre moral principes sur cette question spécifique et ses problèmes connexes, en sachant que, comme une putain d'omniprésence et d'omnipendence d'une mauvaise fonction d'assainissement, il disparaîtra de façon improductive. Car qui a jamais entendu parler de deux Dykes, quelles que soient les positions puissantes qu'ils détiennent socialement, ou deux Queers, en quelque sorte, probablement grâce à leurs divergences sexuelles communes, ajoutant physiquement en termes numériques à la race humaine et à sa progression arithmétique? Et sur cette note, M'lord, je me repose.

Un hommage très sincère et reconnaissable, cet article et poème du même nom, à ma femme, bien sûr, partenaire allemand et toutes les dames hétérosexuelles précédentes et mondiales qui ont été dans ma vie à un moment ou à un autre.

Admin
Admin

Posts : 879
Join date : 2012-11-03

View user profile http://collymore.forumotion.co.uk

Back to top Go down

View previous topic View next topic Back to top

- Similar topics

 
Permissions in this forum:
You cannot reply to topics in this forum