Les rêves personnels, si excitants soient-ils simplement les repères de la permanence de la réalité!

View previous topic View next topic Go down

Les rêves personnels, si excitants soient-ils simplement les repères de la permanence de la réalité!

Post  Admin on Wed Oct 18, 2017 12:01 am

Par Stanley Collymore

Ne vous ai-je pas entendue ouvertement, catégoriquement et catégoriquement dire que, de votre point de vue personnel, il n'y avait, de façon réaliste, aucun moyen concevable de vous laisser jamais émouvoir émotionnellement et, en outre, d'être fier, indépendant et une femme forte d'esprit que vous êtes le plus souvent vous consentirais, et ce sont vos mots identiques: «Subvertir physiquement ou mon être intégral à tout homme vivant et ce faisant, et pour le reste de ma vie allouée, ne deviennent rien de plus par rapport à un transporteur convenant particulièrement bien à la bande transporteuse de sa descendance biologique très désirable et naturellement prévisible, à qui je devrais, bien sûr, immédiatement et intuitivement devenir la mère remarquablement reconnaissante, constamment aimante et toujours vivante, en même temps et sans trop de complaisance, mais sans carrière professionnelle autorisée de mon propre, servant toujours à la maison comme les maux de chaque travail prêt ou l'attention attentive à la carrière et tout ce qui accompagne mon rôle public minutieusement chorégraphié et socialement promu comme le rideau de dentelle et la femme sophistiquée et, évidemment, la femme toujours aimante et dévouée.

Comme je le rappelle de façon très vivante et amusante, lorsque vous avez volontairement, de votre propre initiative, fait cette déclaration emphatique et intransigeante fermant de façon permanente et ferme la porte et toutes les autres options en ce qui concerne la cultivation de toute relation sérieuse ou affective avec quiconque opposé au genre, même s'il était parfaitement clair pour quiconque possédait un cerveau astucieux et solidement équipé avec une conscience compétente de telles choses que vous n'étiez pas par une partie de l'imagination la plus fertile soit disposés à devenir ou, bien pire dans de telles circonstances , étaient en fait une lesbienne pratiquante.

Tout de même, vous étiez une femme de votre âge, âgée de vingt-huit ans à l'époque, longtemps à l'écart de vos années rebelles et adolescentes, et de plus, à cet âge, dame à tous points de vue, qui, de façon très sensée et indépendante, se forge une carrière qui est entièrement de son choix et dont les progrès étonnants, le développement remarquable et l'accomplissement spectaculaire n'ont absolument rien à voir avec l'implication directe ou la direction personnelle de quelqu'un personne autre que vous-même.

Alors pourquoi, et par curiosité compréhensible de ma part, je dois avouer, avez-vous renié sur pratiquement tout ce que vous avez déjà dit avec sincérité et même de manière convaincante que vous avez cru fermement? Et au lieu de cela, vous semblez maintenant adopter de façon contradictoire et contradictoire les mêmes choses que vous considérez comme étant si antipathiques au concept même de style de vie que vous avez confirmé auparavant et confirmé avec certitude à des personnes comme moi, que vous avez sans cesse et de façon immuable voulait vivre. Votre droit, bien sûr, car tout le monde est sur n'importe quel sujet qui infiltre leurs pensées, pour changer d'avis, tant que vous faites l'effort conscient de se rappeler que, indépendamment des rêves personnels passionnants, ils ne sont néanmoins que les repères permanence de la réalité!

Quoi que l'on puisse penser de l'histoire biblique relative à Adam et Ève, le bon Dieu, d'après ma compréhension chrétienne, n'a pas imposé de prescription divine, ce qu'il aurait évidemment pu faire s'il avait voulu que ces deux individus se lient nécessairement les uns avec les autres, et donc de façon assez astucieuse et pragmatique de sa part, a permis le libre choix d'une relation entre les deux, ce qui serait fondamentalement une question entièrement personnelle. Et c'est exactement ce qui s'est passé, et donc les conséquences de leurs actions reposaient uniquement sur elles-mêmes.

Et c'est la même situation avec chacun d'entre nous. Car nous sommes tous dotés d'un cerveau personnel et de la capacité de la naissance pour pouvoir penser par nous-mêmes. Certes, il s'agit clairement d'un processus de développement qui peut être influencé par d'autres. Mais apparemment à mesure que l'on vieillit et que l'on présume qu'il est plus sage, on choisit de savoir si, en tant qu'individu, on choisit de penser soi-même et objectivement, on prend des décisions éclairées sur tous les aspects de sa vie personnelle et professionnelle ou préférez, pour quelque raison que ce soit, permettre aux autres de faire cela pour vous.

Mais même ainsi, alors que nous avons tous des rêves d'une sorte ou d'une autre et que nous avons parfaitement le droit de vivre et de les explorer de manière irresponsable, nous leur dicterons tous les aspects de notre vie quotidienne, ce n'est pas seulement une grave erreur. Et s'engager émotionnellement et physiquement avec une autre personne pour toutes les raisons erronées est aussi stupide que de supposer que l'on peut se couper définitivement de la réalité et ensuite appeler cela vivre une vie normale.

Mais un mot de prudence. Que vous soyez impliqué avec quelqu'un ou choisisse de rester célibataire et non attaché à cette décision, si cela a vraiment du sens, devrait être le vôtre seul. Et si vous choisissez de faire partie d'un couple qui ne signifie pas nécessairement ou devrait de toute façon vous faire cesser d'être l'individu que vous êtes réellement. Sauf, bien sûr, vous décidez volontairement que vous voulez devenir le paillasson personnel d'une autre personne!

Alors souvenez-vous, et constamment, que dans tout ce que vous faites personnellement, le choix individuel et le bon sens de base devraient être votre mot d'ordre fidèle et votre principe directeur. Après tout, c'est ta vie! Alors pourquoi laisser quelqu'un ou d'autres, soi-disant ou sans doute, même avec les meilleures intentions, le vivre arbitrairement pour vous? Votre décision. Et la meilleure des chances pour le faire.

Dans tout cela et en prenant pleinement conscience de la prise de conscience que la décision intuitive ou consciente de ne pas faire confiance ou d'être personnellement ou émotionnellement impliqué avec quelqu'un peut en réalité découler de l'influence directe des expériences traumatiques que vous avez subi aux mains de les prédateurs et / ou les agresseurs, qu'ils soient en série ou non, en perpétuel ou sont des incidences du passé, sans être moi-même un abuseur et je ne pourrais jamais m'imaginer être beaucoup moins permis à quiconque d'avoir jamais pris une telle liberté diabolique moi et puis à cause du pouvoir et de l'influence qu'ils exercent ou sont étayés par n'importe quel raisonnement malade que leurs partisans vermineux likemindous ou encouragements peuvent inventer pour justifier ou absoudre leurs actions viles et ensuite avoir le culot de ridiculement et insultant de poser ceci comme des excuses plausibles "Et donc de ma part ne peut honnêtement professer, et je ne tenterai jamais de le faire, que je sais vraiment comment vous vous sentez ou ce que cela c'est que vous êtes personnellement en train de traverser ce sursaut d'injustice effrontée qui vous est infligée gratuitement, la réponse que je sais n'est pas de vous enfermer définitivement loin des conséquences de la réalité que vous avez endurées et que vous endurez.

Pour ce faire, vous ne faites que donner la victoire à vos agresseurs et involontairement, grâce à ce processus de facto, donnez-leur carte blanche pour continuer à contrôler les termes et conditions de votre vie. Et honnêtement, après tout ce qu'ils ont fait de façon malveillante, c'est sérieusement ce que vous voulez faire?

Admin
Admin

Posts : 879
Join date : 2012-11-03

View user profile http://collymore.forumotion.co.uk

Back to top Go down

View previous topic View next topic Back to top


 
Permissions in this forum:
You cannot reply to topics in this forum