Que ferions nous les Britanniques sans avoir le temps de parler ou de se plaindre, hein?

View previous topic View next topic Go down

Que ferions nous les Britanniques sans avoir le temps de parler ou de se plaindre, hein?

Post  Admin on Thu Oct 26, 2017 11:49 pm

Par Stanley Collymore

Pourquoi continuons-nous inutilement à reconnaître les saisons en Grande-Bretagne alors qu'en réalité, il n'y a pas de différence entre les deux? Je dis cela parce que je me souviens bien du temps où il y avait une nette distinction, disons, entre le printemps et l'hiver, mais ces jours, hélas, sont révolus depuis longtemps; et quand, dites-vous, pouvez-vous vraiment vous souvenir ou vous rappeler clairement quand nous avions tous une bonne vieille époque, et beaucoup de neige, le jour de Noël et le reste à chacun de nous qui, heureusement et spécifiquement, était alors vraiment et convenablement appelé l'hiver?

Au lieu de cela, notre temps actuel et soi-disant hivernal ainsi que l'hiver lui-même se sont transformés en facsimiles plutôt pauvres de ce qui était auparavant le printemps, tandis que le printemps a été confusément transformé en un blanc morne, morne, lamentablement la façade d'un scénario traditionnellement hivernal où, non invraisemblable à voir, des sortes de grêle, des averses de neige et toute sorte de temps glacé et venteux bombardent généreusement notre paysage britannique et ridiculement façonnent dans la confection d'un environnement de type Artic que, à bien des égards, et pour moi en aucun cas, c'est en toute vérité, nettement moins attrayant ou en tout sens rassurant du point de vue météorologique que l'on pourrait raisonnablement espérer trouver en Islande ou même au Groenland.

Pour tout ce que ce dérangement climatique avec son anxiété et l'ennui infernal fait pour moi, est de renforcer la coutume et la culture sociales britanniques coutumières et irritantes de parler sans cesse à chaque opportunité hasardeuse ou artificielle indiquée, pour la plupart des Britanniques pour parler plutôt garruleusement au sujet de la météo sanglante, que ce soit dans des conversations standard ou bien improvisées ou fabriquées intuitivement. Apparemment, la seule chose évidente dans un pays, le Royaume-Uni, où la plupart des gens soit nettement avec une attitude apathique distincte ou une opinion perceptible et au mieux minimaliste, ou même aucun, sur la plupart des choses uniformément, quand il s'agit de la météo britannique, néanmoins ostensiblement et ouvertement n'ont aucune réticence à exposer leur unanimité tolérante et plus consensuelle.

Essentiellement, alors que c'est un article et un poème sur la langue, il y a néanmoins plus d'un grain de sel par rapport à la vérité et à ce que je dis. Et si l'on croit que les types de conditions météorologiques imprévisibles que nous connaissons depuis un certain temps sont une conséquence directe du réchauffement de la planète qui découle lui-même des actions inconsidérées et même malveillantes provoquées par les activités humaines ou sont simplement le résultat d'une situation cyclique qui dure depuis des millénaires et depuis que cette planète habitée sur laquelle nous vivons et que nous appelons la Terre a été créée, ou est une combinaison dans une forme plus ou moins grande de ces deux choses, est pour chacun d'entre vous qui est tout ce qui dérange faites votre propre jugement analytique.

Alors, bien sûr, il y a des suggestions spéculatives que l'humanité, qui a été un bénéfice général et une malédiction infernale à cette planète que nous appelons la maison tout en oubliant souvent assez arrogamment et commodément qu'il y a d'autres espèces d'animaux ainsi que d'autres créatures qui vivent ici aussi et dans la plupart des cas ont été sur Terre depuis bien plus longtemps que l'Homo sapiens, se sont embarqués et ont même réussi à utiliser des moyens insidieux, ces éléments de l'espèce humaine obsédés par leurs notions ridicules et délirantes de supériorité un droit divin de diriger et de contrôler tout le monde et tout sur cette planète et tout aussi idiotement se sentent imbues d'un droit incontestable au concept perçu de leur propre exclusivisme dans toutes les matières, pour contrôler efficacement le temps et l'utiliser avec malveillance pour leurs propres fins et efforts, est un autre sujet de discorde que nous avons apparemment à traiter.

Honnêtement, je n'ai aucune preuve catégorique que quelque chose de ce genre soit en train de se passer, mais en mettant cela de côté et en connaissant parfaitement le genre de gens que cette racaille humaine est, personnellement, je ne mettrais rien à leur côté.

Il suffit de dire que quiconque fait quoi ou rien du tout à la météo, il n'y a rien que je puisse faire moi-même et que je ne veuille spéculer à ce sujet. Car je suppose qu'en étant essentiellement un Brit ce que je veux essentiellement, et comme d'autres préfèrent faire, et spécifiquement dans mon cas quand je n'ai rien de mieux à faire, c'est comme tout le monde, d'une manière ou d'une autre , de gémir culturellement à ce sujet.

Admin
Admin

Posts : 879
Join date : 2012-11-03

View user profile http://collymore.forumotion.co.uk

Back to top Go down

View previous topic View next topic Back to top

- Similar topics

 
Permissions in this forum:
You cannot reply to topics in this forum